Comment diagnostiquer un joint de culasse HS ?

Le joint de culasse est un élément indispensable pour assurer le bon fonctionnement d’un moteur d’un véhicule. Comment savoir lorsque votre joint de culasse est hors usage ? Dans cette documentation, vous y découvrirez quelques étapes pour avoir une idée parfaite sur l’état de votre joint de culasse.

Généralités sur le joint de culasse

joint de culasse HSLe joint de culasse est en général une pièce vitale qui participe au bon fonctionnement du moteur d’une voiture. Il convient de préciser que sans le joint de culasse, les chambres de combustion n’auront plus leur étanchéité normale. Il en va de même pour le moteur (lui-même ne disposera plus de compression). Voilà pourquoi le joint de culasse est d’une importance capitale pour le bon fonctionnement du système mécanique d’une voiture.

Comment faire le diagnostic du joint de culasse HS ?

Procéder au diagnostic du joint de culasse nécessite forcément quelques matériels. Ce diagnostic se fait également en plusieurs étapes.

Quels sont les matériels nécessaires pour assurer un bon diagnostic ?

Afin de procéder à un diagnostic efficace, il faut nécessairement avoir en sa possession plusieurs matériels indispensables. Parmi ces derniers, il y a des gants de protection, un chiffon microfibre et des lunettes de protection.

Comment se déroule alors le diagnostic du joint de culasse HS ?

Comme énuméré un peu plus haut, effectuer un diagnostic du joint de culasse HS nécessite forcément le respect de plusieurs étapes :

  • La première étape consiste à effectuer un contrôle sur le bouchon de remplissage d’huile moteur de votre véhicule. Pour y parvenir, vous devez ouvrir le capot de votre véhicule et cherchez à localiser la vase qui contient l’huile à moteur. En général, la vase se trouve au niveau du moteur. Vous pouvez même le distinguer grâce à ce symbole de burette orangée ou jaune qui est souvent présent sur le bouchon. Lorsque vous verrez une espèce de mayonnaise qui s’est engloutie au niveau du bouchon, alors sachez immédiatement que votre joint de culasse n’est plus étanche.
  • Effectuer une vérification sur la couleur de votre huile moteur. Dans ce cas, la vérification doit être faite lorsque le moteur de votre voiture est froid. En effet, pour effectuer la vérification il faut dévisser le bouchon du récipient d’huile moteur. Ensuite, jeter un regard sur la couleur de l’huile moteur. Si vous constatez que votre huile moteur est très claire, sachez immédiatement que l’huile est mélangée avec le liquide de refroidissement.
  • Faites une vérification au niveau de la couleur des fumées d’échappement : pour faire une vérification de la couleur de la fumée qui se dégage de votre échappement, il suffit juste de laisser tourner le moteur de votre véhicule et de déclencher votre frein à main. Après avoir fait l’opération, si vous constatez que votre véhicule dégage une importante fumée blanche, alors sachez immédiatement que votre joint de culasse est détérioré.
  • Faire une étude sur la température du moteur de votre véhicule : à cette étape, il faut préciser que lorsque votre joint de culasse est endommagé, la température du moteur s’échauffe jusqu’à plus de 95 C. Ce qui peut conduire à une surconsommation d’huile moteur de même que du liquide de refroidissement.